Tax Return ou Tax Back : comment récupérer ses impôts - Kooka Book
Kooka Book
TaxBack_Australie_Arbre
Fallait y penser Partir en WHV en Australie

Tax Return ou Tax Back : Comment récupérer ses impôts en Australie ?

L’Australie, on y gagne à tous les coups

Comme nous, vous êtes rentrés de votre Working Holiday Visa (ou Permis Vacances Travail) et vous êtes peut-être en train de pleurer en regardant les magnifiques photos de votre aventure. Vous aussi vous repensez à la chaleur australienne, aux paysages de la côte Est et aux barbecues avec vue sur mer. Mais l’Australie n’a pas fini de vous surprendre puisqu’elle peut vous apporter une dernière surprise : le Tax Return ou Tax Back.

Qu’est-ce que le Tax Back ou Tax Return?

Le Tax Back ou Tax Return c’est la cerise sur la gâteau quand on finit son WHV. C’est un peu la récompense aux nombreuses heures passées à remplir tous les documents administratifs. A chaque emploi il fallait choisir entre résident ou non-résident, retrouver son TFN et cocher de nombreuses cases. Maintenant, il reste encore quelques formalités avant de pouvoir renflouer son porte-monnaie. En effet, les impôts qui étaient prélevés sur nos salaires peuvent être récupérés chaque année en Juillet, fin d’année fiscale en Australie. En fonction de l’affectation résident / non-résident mis sur les papiers d’embauche, on peut recevoir l’intégralité ou un pourcentage de cet argent. A savoir qu’à partir du 1er Janvier 2017, les backpackers sont taxés à 15%.

Comment récupérer son argent ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Vous êtes un combattant et vous souhaitez vous débrouiller seul. Il suffit de se rendre sur le site l’ATO d’y créer un compte pour télécharger le logiciel Mytax. Après cela, il faut suivre les étapes du logiciel et croiser les doigts pour récupérer son argent.
  • Vous avez un peu la flemme, peu de temps à consacrer à la paperasse australienne et vous avez envie de mettre toutes les chances de votre côté pour récupérer au moins quelque chose. Il suffit de passer par un agent de taxe.

On va dire que, rentrer au pays, j’avais déjà toutes l’administration française à faire et je n’avais pas eu envie de me soucier de l’australienne. J’ai donc fait appel à un agent de taxes. Il y en existe plusieurs mais j’ai privilégié TaxBack pour les avis positifs que j’avais pu lire.

Comment cela se passe avec un agent de taxe ?

C’est assez simple. Il faut se rendre sur le site internet de l’agent de taxe et remplir la demande. Un nombre important de papiers vont vous être demandé mais le tout est expliqué ou traduit dans votre langue natal. Ce qui facilite toujours beaucoup les choses. Lorsque vous avez finalisé votre dossier, ils s’occupent de votre demande auprès de l’ATO et mettent le plus de chances de votre côté.

En ce qui concerne TaxBack, le suivi du dossier est assez simple et ils sont très rigoureux. Ils proposent un devis pour estimer l’argent à récupérer et la commission qu’ils vont vous demander. Cette commission inclue les frais de dossier et un pourcentage de la somme à recevoir (environ 20% avec un minima de $75). Tout est clair et rapide et efficace. Le seul bémol de passer par TaxBack est qu’ils sont beaucoup trop intrusif. Au moment où vous leur donnez un moyen de vous contacter, ils ne vous lâchent plus.

Et finalement, est-ce que j’ai arrêté de pleurer ? 

Un petit peu quand même. J’ai apprécié recevoir directement et rapidement sur mon compte français mes taxes . C’est toujours une bonne surprise et cela permet de s’en servir à bon escient à notre retour. Et si vous avez un compte Superannuation, TaxBack peut aussi vous aider à récupérer votre argent.


 Découvrez une facette de l’Australie avec la ville de Brisbane


Terre_Avion_KookaBook

Ceci pourrait aussi vous plaire

Pas de commentaires

    Laisser un commentaire